Dernières informations suite à une interpellation que j’ai adressée au Ministre de la mobilité, Pascal SMET, en date du 10/12/2018

Le projet du rond point Schuman est reporté au minimum de 6 mois.

Et plusieurs aménagements devraient être modifiés!

Depuis qu’ils ont pris connaissance du projet du ministre de la mobilité Pascal Smet concernant le rond point Schuman, de nombreux riverains sont inquiets. Et à juste titre. Le projet proposé par le ministre pose de nombreuses questions. C’est la raison pour laquelle je l’ai, une fois de plus, interpellé cette semaine au Parlement bruxellois afin de lui faire part de certaines remarques sur la mobilité, l’aménagement, le contrôle social et la verdurisation du projet.

Si tout le monde s’accorde en effet sur le fait que le rond point Schuman à autre chose à offrir en termes d’infrastructure, très peu sont enthousiastes avec un projet qui a fait l’objet de peu de concertation sérieuse avec les habitants et les commerçants du quartier. C’est pourtant fondamental que les autorités compétentes et les citoyens se parlent afin que ce projet soit intégré avec le plus de légèreté dans un quartier en plein renouveau.

Le ministre a réagit point par point à mes interrogations et semble avoir réorienté le projet qui est reporté de 6 mois notamment pour des raisons de sécurité dans le quartier européen. « Pour l’heure, l’introduction du permis est en effet prévue au premier semestre de 2019 » précise le ministre. Pour rappel, l’introduction aurait dû être faite en septembre dernier. 

Concernant la verdurisation que nous, habitants du quartier, appelons de tout notre coeur, le ministre semble faire une marche-arrière. Alors que le projet était exclusivement minéral, le ministre a signalé qu’il avait pris note du souhait de créer davantage de « verdures » où c’est envisageable et en respectant diverses contraintes liées au sol : charges admissibles sur le tunnel, imperméabilité du sous-sol, épisodes de sécheresse estivale, impétrants, etc. Je rappelle qu’il est tout a fait possible de planter des arbres au coeur du rond-point là où se trouvent les plantes actuelles.

En ce qui concerne le report du trafic vers les quartiers, l’une des principales inquiétudes des riverains, les choses restent floues. Le ministre soutient que l’impact sera minime alors que toutes les études dont je dispose montrent que ce projet renvoie au minimum une partie du trafic automobile vers ces quartiers. Pour rappel, la dernière étude dont je dispose – qui a d’ailleurs été présentée par le ministre aux habitants du quartier – indique clairement, en soirée, un report du trafic vers la chaussée d’Etterbeek et le square Marie-Louise ainsi qu’en tout temps, vers l’avenue de la Joyeuse Entrée. Depuis la dernière étude réalisée par la Région, deux autres études de mobilité ont été menées à la demande des institutions européennes.

J’ai demandé de pouvoir les obtenir. En vain… J’enverrai un courrier à la Présidente de Commission afin que le ministre présente ces études de mobilité.

Pour tout information complémentaire : ICI

 

X