Skip to main content
Aller directement au programme du MR

Chère Bruxelloise, Cher Bruxellois,

Le MR n’est plus aux responsabilités à Bruxelles depuis 2004. 20 ans d’opposition ! Pendant cette période, Bruxelles a évolué. Pour le meilleur et pour le pire. Il y a mille raisons de l’aimer. Et pourtant, chaque année, des milliers de familles et d’entreprises trouvent autant de raisons de la quitter. C’est que Bruxelles est pleine de charme et de contrastes !

Bruxelles est une Ville aux quartiers calmes et paisibles. Mais aussi une Ville aux « quartiers de non droit ». Malheureusement, le manque de volonté politique a exacerbé cette situation, exposant Bruxelles à des niveaux de criminalité et d' »ultraviolence » sans précédent. Plus de 2/3 des Bruxelloises et Bruxellois se sentent en insécurité ! Et plus de 90% des femmes ont déjà subi du harcèlement dans l’espace public.

Région parmi les plus riches d’Europe, Bruxelles, c’est aussi une population de plus en plus précarisée, parfois en décrochage complet avec notre société. En 2024, 40% des enfants naissent dans une famille sous le seuil de pauvreté. Ce nombre était de 20%, il y a 20 ans… Et le taux de chômage le plus important du pays, en particulier chez les jeunes, au potentiel si souvent inexploité. Notre Région est parfois trop chère (pour s’y loger, devenir propriétaire ou fonder une famille…) ou trop paralysée, par sa bureaucratie, sa gouvernance kafkaïenne ou sa mobilité devenue chaotique…

Bruxelles est une des Villes d’Europe avec le plus de parcs et bois urbains. Et pourtant, dans de nombreux quartiers, Bruxelles est aussi sale et manque d’espaces publics de qualité.

Bruxelles, deuxième ville la plus cosmopolite au monde avec ses 185 différentes nationalités se veut à la fois internationale et ouverte sur le monde ! Mais nombreux quartiers de Bruxelles sont aussi affectés par la progression du repli identitaire, du fanatisme religieux et de l’intolérance des autres !

35 ans après sa création, la Région de Bruxelles-Capitale multiplie les paradoxes ! Autant de bombes économiques, sociales et environnementales que nous devons désamorcer au plus vite… Ces 20 dernières années, il y a eu trop de clientélisme et trop de communautarisme ! Certaines politiques ont carrément déresponsabilisé les citoyens ou les ont dressé les uns contre les autres.

Je m’engage pour un autre projet de Ville !

Un projet fondé sur les droits mais aussi des devoirs de chacun !  Pour une Ville-Région plus verte, plus propre, plus sûre ! Plus innovante et dynamique !

Pour une Région qui lutte fermement contre le sexisme, l’homophobie, l’antisémitisme et le racisme. Pour une Ville ouverte mais qui exige plus d’efforts d’intégration, vecteur principal de progrès social.

Une Ville qui n’oublie personne…  Où l’on peut grandir, vieillir, travailler, s’amuser, en toute liberté.

Une Région dont nous serons fiers !

Découvrez mes priorités ci-dessous ! Découvrez notre programme complet.

Je m’engage à y travailler avec enthousiasme !

David Weytsman

Pouvoir d’achat

Enseignement

Sécurité

Environnement

Mobilité

Economie et emploi

Jeunes

Seniors

Handicap & aidants proches

Bien-être animal

Bonne gouvernance

Pouvoir d'achat

Gagner plus quand on travaille.

L’augmentation du pouvoir d’achat est prioritaire. Nous devons appliquer à Bruxelles les mêmes mesures prises par le MR au Gouvernement fédéral. Le taxshift a diminué les impôts sur le travail et en particulier sur les bas et moyens revenus. Il a aussi diminué les charges salariales ce qui, selon toutes les études, a permis de créer plus de 240.000 emplois.

Mes priorités :

  • Diminuer la pression fiscale sur le travail.
  • Offrir une différence d’au moins 500 € nets par mois entre les revenus du travail et les revenus d’allocations sociales. Nous devons récompenser les travailleurs.
  • Soutenir les familles monoparentales.
  • Geler le montant du précompte immobilier pour qu’il cesse d’augmenter et tendre vers sa suppression pour le logement d’habitation principal, en particulier pour les logements moyens et modestes.
  • Supprimer les droits d’enregistrement sur les prêts hypothécaires.
  • Poursuivere la réduction des droits d’enregistrement en proposant un taux de 3% pour l’acquisition d’une habitation propre et unique.
  • Acquisitif social : Permettre l’acquisitif social (prendre des mesures pour que les locataires de logement public puisse devenir propriétaires), c’est aussi être garant du progrès social.
  • Réformer les droits de succession : Les taux de droit de succession de 80% pratiqué à Bruxelles est probablement le plus élevé de la planète!! Ces taux n’offrent aux Bruxellois que très peu d’options: payer ces montants excessifs, dépenser tout ou, pour les plus riches, déménager vers la Flandre, le Luxembourg ou la Suisse. Il faut simplifier le nombre de tranches des droits de succession et revoir à la baisse les tarifs en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation.
  • Augmenter la valeur faciale des chèques repas de 8 à 10 euros.
  • Revoir le prix et les horaires des horodateurs.

Enseignement

L'éducation pour changer le monde !

Depuis 30 ans, notre pays fait des réformes de l’enseignement. La vraie question est : quand allons-nous faire des progrès ? Les résultats des élèves francophones sont en dessous de tout si on les compare aux autres pays « industrialisés ». Math, lecture, sciences, on est en queue de peloton. Et que dire de la connaissance des langues?

Je pense aux enfants d’aujourd’hui ! Et aux générations de demain ! Le prochain Gouvernement doit se fixer des exigence de résultats scolaires… Pour une excellence de l’enseignement pour toutes et tous.

Cela passe aussi par oser proposer d’autres projets en classe comme davantage de cours d’informatique, d’économie ou des cours d’empathie et de bienveillance !

Cela passe enfin par le respect des enseignants et des directions d’école qui doivent pouvoir travailler en toute autonomie sans devoir faire des rapports à la moindre occasion.

Mes priorités :

  • Garantir le libre choix de son école.
  • Apprendre une 2ème langue nationale dès les primaires.
  • Renforcer les apprentissages de base (lire, écrire, compter) et faire de la remédiation immédiate.
  • Valoriser les métiers manuels.
  • Encourager la création de cours d’empathie dans les écoles pour apprendre à connaître les autres et désamorcer de nombreux problèmes. Découvrir ma proposition ICI
  • Créer des places d’écoles en suffisance pour répondre à la croissance démographique.
  • Supprimer l’injustice que connaissent les enfants du Nord-Ouest de Bruxelles (Laeken, Neder-Over-Heembeek, Jette, Ganshoren, etc) pour l’inscription en secondaires.
  • Favoriser l‘inclusion des élèves en situation de handicap dans l’enseignement ordinaire.
  • Réduire le minerval pour les études menant à des métiers en pénurie.
  • Tolérance zéro envers le racket, le harcèlement, et la violence.

Sécurité

Une Région plus sûre ! Partout !

Chaque Bruxelloise et Bruxellois doit pouvoir se promener dans le quartier de son choix sans être embêté, apeuré ou victime d’agression ou de vols. Ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui !

Autant je suis ouvert et tolérant, autant je suis intransigeant sur ces questions ! La sécurité est au cœur de mon projet. Chacun doit pouvoir vivre et se déplacer sans craintes ni peur. Quelles que soient ses origines, sa religion, son genre ou son orientation sexuelle.

Le respect des valeurs, des normes, le rapport à l’autorité publique, sont également des éléments essentiels et structurants pour le MR et dont l’apprentissage doit avoir lieu dès le plus jeune âge. Je pense aussi que la sécurité de tous, passe par la fin du laxisme et par des condamnations plus effectives et rapides.

Mes priorités :

  • Développer une sécurité de proximité avec notamment des commissariats de quartiers.
  • Etre plus ferme contre la grande criminalité et le trafic de drogues.
  • Mener des politiques plus dures contre les violences sexistes, raciste, antisémites et LGBTQIAphobes.
  • Sensibiliser aux droits des personnes LGBTQIA+ dans les clubs de sport, dans les écoles, dans les centres culturels et cultuels.
  • Renforcer la relation entre les jeunes et la police.
  • Punir plus sévèrement les agressions contre les policiers.
  • Elargir les compétences des gardiens de la paix.
  • Systématiser les travaux d’intérêts généraux dans les espaces publics pour les auteurs de faits mineurs. Par exemple, un jeune qui tag doit être condamné à nettoyer tous les graffitis de sa rue plutôt que de payer une amende.

Environnement & Propreté

Une Région plus belle qui respecte ses espaces naturels.

La Région de Bruxelles est connue pour ses nombreux espaces verts! Mais si on regarde certaines communes de plus près, on se rend compte que nombreux quartiers ne bénéficient pas d’espaces verts de qualité… C’est pourtant indispensable pour respirer, se ressourcer, se détendre seul, en famille ou entre amis…

C’est le même cas pour la qualité de l’air, où Bruxelles est régulièrement pointée du doigt comme mauvaise élève. Les quartiers du centre souffrent d’un air particulièrement pollué!

Bruxelles propre? Dans certains quartiers, on en est loin. Détritus en rue, déjections animales sur les trottoirs, sacs poubelles éventrés, … C’est le constat quotidien des Bruxellois et des touristes. Bruxelles sale, ce n’est pourtant pas une fatalité.

Mes priorités  :

  • Protéger et valoriser les espaces naturels et la biodiversité, comme l’incroyable site du Donderberg à Laeken.
  • Rénover les bâtiments les moins performants.
  • Lutter contre la pollution sonore : Trop présente à Bruxelles, elle peut même provoquer des troubles de l’audition et dans certains cas, rendre malade.
  • Embellir les espaces publics: architecture, aménagement, mobilier urbain, art, perspectives.
  • Simplifier les permis d’urbanisme et réduire les délais de moitié.
  • Propreté publique :
    • Moderniser le ramassage des déchets.
    • Faire plus d’opérations de police ciblées contre les incivilités.
    • Nettoyer les rues tous les jours.
    • Créer de nouvelles sanctions : perceptions immédiates et travaux d’intérêt général.

Mobilité

Pour une Ville qui bouge !

La mobilité est un droit pour chaque citoyen. La liberté de se mouvoir selon ses besoins propres est un fondement de la vie en société. Cette mobilité est indispensable pour accéder au travail, aller à l’école, faire du sport, avoir des loisirs ou fréquenter des lieux culturels. Une mobilité qui prend en compte les PMR.

Aujourd’hui, la mobilité à Bruxelles est dramatique et remet en jeu le lien social de notre ville et de ses quartiers. Je veux lutter contre les embouteillages, permettre aux Bruxellois d’avoir des transports en commun de qualité et des travaux coordonnés.

Mes priorités : 

  • Revoir Good Move en écoutant les habitants.
  • Renforcer le secteur des taxis/LVC.
  • Fluidifier le trafic et lutter contre les embouteillages en synchronisant les feux de signalisation.
  • Rénover tous les trottoirs et poursuivre la sécurisation des pistes cyclables.
  • Augmenter l’offre des transports en commun en soirée.
  • Sécuriser et rendre les transports en commun plus rapides.

Economie - Emploi

Booster les formations, l'emploi, l'entrepreneuriat.

Pour le MR, l’emploi est la meilleure protection contre la pauvreté. La priorité est donc à la formation pour tous ! Mais créer des emplois ne suffit pas. Encore faut-il assurer la qualité de vie des travailleurs.

A Bruxelles, le chômage reste néanmoins toujours supérieur à 15% soit quasiment 4 fois plus que la Flandre. La jeunesse bruxelloise est la première victime de ce chômage endémique. Si on souhaite que Bruxelles continue à être compétitive avec d’autres capitales il faut maintenant être très concret. 

Mes priorités  : 

  • Accompagner plus rapidement les demandeurs d’emploi (surtout de plus de 55 ans).
  • Mieux former vers les milliers de métiers en pénurie.
  • Stimuler le secteur des start-ups, entre autres, en optimalisant les outils existants : Finance.brussels, Brustart, fonds d’investissements Seeder Fund.
  • Alléger les charges et la fiscalité des travailleurs et PME.
  • Accorder la priorité aux places en crèche pour les parents actives.
  • Créer des nouveaux titres-services pour accueil et transport des enfants de 3 à 12 ans.

Logement

Dans un logement décent et avec un accès à la propreté soutenu.

Se loger et pouvoir se loger est un droit!  Bruxelles est malheureusement devenue bien trop chère pour nombreux Bruxellois et travailleurs qui doivent parfois quitter leur ville.

Il faut changer cette situation injuste :

    • Renforcer l’accès à la propriété : baisse et portabilité des droits d’enregistrements et soutien pour constituer les fonds propres pour le 1er logement.
    • Abolir progressivement le précompte immobilier sur l’habitation principale.
    • Contrer la hausse des loyers en soutenant la construction et en intensifiant les allocations loyers.
    • Acquisitif social : Permettre l’acquisitif social (prendre des mesures pour que les locataires de logement public puisse devenir propriétaires), c’est aussi être garant du progrès social.

Jeunes

Des jeunes à qui l’on donne les clés de la citoyenneté.

En 2024, un enfant sur deux nait sous dans une famille sous le seuil de pauvreté à Bruxelles. La jeunesse est notre avenir, il faut changer cette situation injuste !

Mes priorités :

  • Renforcer les synergies dans la lutte contre les maltraitances.
  • Interdire la mendicité des enfants.
  • Mieux informer sur les familles d’accueil pour venir en aider à des milliers d’enfants.
  • Garantir l’accès des jeunes à la culture et au sport. Instaurer par ex un Pass culture de 500€ pour les jeunes de 16 à 21 ans.
  • Développer le service citoyen volontaire généralisé, notamment dans les services publics.

Seniors

Une Ville qui n'oublie personne!

Le nombre de personnes âgées augmente chaque année. Il faut adapter la société au fait que nous vivons de plus en plus longtemps.

Bruxelles doit profiter de l’expertise de ses Seniors ! A 65, 80 ou 95 ans, on a encore beaucoup à apporter à ses proches et à la société ! 

Mes priorités

  • Laisser les seniors libres de leurs choix de vie.
  • Démultiplier les services d’aide et de soins à domicile, pour permettre aux seniors qui le souhaitent de rester le plus longtemps possible à leur domicile.
  • Adapter les infrastructures publiques.
  • Ouvrir le marché du travail aux expertises détenues par très nombreux Seniors !
  • Développer les soins de longue durée et de prise en charge des personnes en fin de vie dans les secteurs médical et médicosocial.

Handicap & aidants proches

Une Ville qui n'oublie personne !

Le handicap peut recouvrir de nombreuses situations. Nous devons en être conscients et il est de notre devoir d’inclure les personnes en situation de handicap dans la vie quotidienne de la cité.

Les aidants proches jouent un rôle central dans l’aide, le soutien et l’accompagnement des personnes dépendantes, de tous âges, malade et/ou handicapées en déficit d’autonomie. Soutenir le rôle des aidants proches est essentiel.

Mes priorités :

  • Rendre accessible tous les lieux publics aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite.
  • Soutenir les acteurs, améliorer l’accessibilité et le transport scolaire.
  • Permettre de nouveaux lieux de vie et de répit.
  • Promouvoir l’école inclusive et le handisport.
  • Soutenir les aidants proches en facilitant leur statut et en étendant leurs droits.

Bien-être animal

« On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux » Gandi

Pour moi, quand on aime les animaux, c’est inconcevable d’imaginer qu’on puisse leur faire du mal volontairement. Ou les priver de nourriture. Ou les abandonner.

Le bien-être animal, c’est aussi mettre à disposition des propriétaires des lieux de rencontres et des espaces adaptés. Les animaux ne sont pas des jouets ni des objets ! 

Cela passe enfin par l’instauration d’un Code du Bien-être animal pour renforcer la protection de tous les animaux.

Mes priorités :  

  • Adopter le Code du bien-être animal.
  • Renforcer la lutte contre la maltraitante animale.
  • Prévenir les achats impulsifs et les abandons.
  • Encourager les alternatives aux expérimentations animales.

Bonne gouvernance

Bruxelles mieux gérée, avec 100% de Transparence

Gouverner c’est prévoir. Mais c’est aussi être exemplaire dans les actes et les comportements. Il faut en finir une fois pour toute avec le clientélisme et les arrangements « entre copains », tout en réduisant le nombre de structures publiques.

Mes priorités :

  • Assurer des finances publiques soutenables en examinant les dépenses, puisque les impôts, déjà élevés, ne peuvent plus être augmentés.
  • Réduire le nombre de Conseillers communaux et de Députés, pour une démocratie plus efficace.
  • Encourager la fusion des communes et des zones de police.
  • Réduire la taille des cabinets ministériels.
X