Bonne nouvelle : désormais, les Bruxellois propriétaires de chats domestiques recevront une prime pour la stérilisation de leur animal. Une initiative pour le bien-être de tous…

Car rappelons-le, un couple de chats donne naissance à, en moyenne, huit chatons par an. Ce qui veut dire que, descendance comprise, on peut vite atteindre l’explosion démographique. Les conséquences: l’abandon, la surpopulation dans les refuges, l’euthanasie de près d’un tiers de ces chatons, l’errance avec la faim et les maladies qu’elle entraîne, mais aussi un impact évident sur l’écosystème, notamment les oiseaux.

La stérilisation, c’est donc la meilleure solution pour éviter ces situations difficiles. Et dès le 1er janvier 2018, tous les chats nés après cette date devront être stérilisés avant l’âge de 6 mois sous peine de sanctions, une mesure prise par la Région bruxelloise (excepté les éleveurs évidement). Mais cette intervention vétérinaire a un coût. C’est pour cette raison que la Ville de Bruxelles a décidé d’offrir une prime à tous les propriétaires qui en feront la demande. Le montant de cette aide est fixé à 25 euros pour les mâles et 50 euros pour les femelles (avec un maximum de 3 primes pour une période de deux ans et par ménage).

 

Comment procéder ?

La demande doit être introduite dans les trois mois après la stérilisation à l’aide d’un formulaire (à demander à urb.fin@brucity.be ou prochainement sur le site de la Ville). Le propriétaire doit y joindre l’attestation du vétérinaire, la facture originale, une copie des informations se trouvant sur la carte d’identité du demandeur, la preuve que le demandeurs est bien le propriétaire du chat.

 

 

 

Laisser un commentaire

X