Dans la presse

Des Bleus à lame à la Ville de Bruxelles

18 janvier 2011 Pas de commentaire

http://archives.lesoir.be/des-bleus-a-lame-a-la-ville-de-bruxelles_t-20110118-017CY4.html

Des Bleus à lame à la Ville de Bruxelles

DUBOIS,FRANCIS

Page 20

Mardi 18 janvier 2011

41802_4221477058_711_n_0

Tout en haut, les militants FDF entendent les arguments des deux candidats à la présidence du MR. C’était dimanche soir à Woluwe-Saint-Lambert. On retiendra la gueulante de la FDF Caroline Persoons, « en colère » contre les libéraux, et la défiance larvée envers le candidat Charles Michel face à son challenger Daniel Bacquelaine, très proche du sortant Didier Reynders et du président amarante Olivier Maingain (Le Soir de lundi).

Un peu plus bas, sur le terrain hautement symbolique de la Ville de Bruxelles, il y a la cacophonie qui entoure l’intronisation du sénateur libéral Alain Courtois à la tête de la liste MR en vue des élections communales d’octobre 2012 (Le Soir de samedi). À peine l’invitation à la cérémonie d’adoubement était-elle lancée jeudi dernier qu’Olivier Maingain refrénait les ardeurs en édictant ses conditions à la conclusion d’un accord entre les ailes libérale et FDF.

Qu’à cela ne tienne : ce mardi midi, les Bleus tiendront seuls conférence de presse pour présenter leur champion. Cocasse : alors que les élus du FDF ont fait savoir que, faute d’accord intervenu ce week-end (Courtois et Maingain ne se sont même pas rencontrés), ils déclineraient l’invitation, leur nom figure sur le courriel de rappel envoyé lundi à la presse. « Ce sera sans nous », insiste le président du FDF local Alain Nimegeers.

Un cran en dessous encore, voilà que les jeunes MR (il n’y a là que des libéraux, allez comprendre) s’en mêlent. Dans un communiqué, le président de la régionale bruxelloise David Weytsman en appelle à la confection de listes communes avec le VLD aux prochaines élections. Ignore-t-il à ce moment l’exigence FDF de la reconnaissance par les potentiels candidats néerlandophones d’une « charte du respect des droits des francophones » ? David Weytsman hausse les épaules : « Si les candidats FDF signaient une charte des droits des néerlandophones de Bruxelles, ce pourrait être un signe de pacification ». Maingain et ses troupes apprécieront.

Laisser un commentaire

X