Le budget 2021 de la Ville de Bruxelles répond à des ambitions sociales et environnementales que le groupe MR-VLD partage souvent. Il ne répond toutefois pas à l’ampleur historique de l’urgence économique.

Le lundi 8 janvier 2021, les Conseillers communaux et le Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville se sont réunis pour discuter du budget 2021 de la Ville de Bruxelles.

Le MR refuse le budget 2021 de la Ville de Bruxelles et veut un nouveau budget d’urgence économique. Ce budget doit intégrer des mesures de soutien et de relance économique ! Il faut beaucoup plus pour les commerçants et les travailleurs. L’emploi et la formation doivent être des priorités !

Lors de la prise de parole, le MR a rappelé quelques durs constats liés à l’urgence économique. Tout d’abord, que plusieurs études annoncent jusque 40% de faillites dans certains secteurs. Notre Ville, capitale internationale, est encore plus durement frappée. Dans certains quartiers, avant la crise, le taux de chômage pouvait atteindre 40% chez les plus jeunes. Demain, ce chiffre pourrait atteindre 50 % de chômeurs chez les moins de 25 ans. Avant la crise, à la Ville de Bruxelles, 40% des enfants vivaient dans une famille sous le seuil de pauvreté, ce chiffre pourrait encore augmenter…

En avril 2020, le MR déposait une motion pour déclarer la Ville en état d’urgence économique, il ne s’agissait pas là  d’une figure de style politique ! C’était un appel à l’urgence. Il fallait déjà, à ce moment-là, tout mettre en œuvre pour que l’économie soit au cœur des priorités ! C’est loin d’être le cas avec ce budget 2021.

Nous avons proposé de nouvelles mesures pour notamment:

  • décupler les mesures de soutien en fonction des pertes réelles du chiffre d’affaires des commerçants;
  • soutenir les indépendants pour qu’ils puissent faire face aux exigences sanitaires;
  • diminuer les taxes économiques pour relancer l’économie et attirer dès le mois de juin de nouveaux investisseurs;
  • investir dans l’emploi et la formation, en priorité dans les quartiers plus populaires. Il faut que la politique du JOB ! JOB ! JOB ! soit rapidement mise en place;
  • développer des politiques incitatives à l’entrepreneuriat, à la création de sa propre entreprise;
  • investir dans la santé mentale. Le MR a décidé d’en faire une cause nationale pour les jeunes également. Il faut mobiliser tous les leviers communaux : les écoles, les centres sportifs et de jeunesse;
  • Enfin, il faut examiner toutes les politiques de la Ville sous l’angle du Plan de relance. Certaines mesures menacent la croissance et la transition économique ! Elles doivent être mises entre parenthèses.

4% du budget d’investissements orientés vers l’économie, ce n’est pas suffisant ! Moins d’1% du budget pour la propreté publique, c’est une erreur politique. Il est impossible de développer une Ville plus prospère si certains de ses quartiers sont encore sales et mal entretenus.

En conclusion, le budget 2021 de la Ville de Bruxelles ne répond pas aux besoins des Bruxelloises et Bruxellois en matière d’urgence économique. Même s’il répond à des ambitions sociales et environnementales que le groupe MR-VLD partage.

Je vous invite à lire davantage à ce sujet dans un article de La Capitale, en cliquant ici.

Pour visionner mon intervention, cliquez ici.

Laisser un commentaire

X