Au conseil communalLaekenNeder-Over-Heembeek

Sécurisation des abords des écoles de la Ville de Bruxelles

10 juin 2017 Pas de commentaire

Ci-dessous une synthèse de ma question et la réponse du Collège relative à la sécurisation des abords des écoles de la Ville de Bruxelles avec une attention particulière pour l’école maternelle Reine Astrid à Laeken.

 

QUESTION :

Pour rappel, selon l’IBSR, « sur la période 2010-2012, parmi les enfants victimes d’un accident de la circulation en Belgique, près de 4 sur 10 l’ont été sur les trajets domicile (ou autre) – école. Que ce soit comme piéton, cycliste ou passager de voiture, 2 547 enfants ont eu un accident sur le trajet de l’école en 3 années. 5% d’entre eux ont eu leur accident dans la zone 30 « abords d’école » . Et 1,4% des écoles primaires ont enregistré un accident dans leur zone 30 dans les 3 années étudiées »

Je me permets de relayer une demande des parents d’enfants fréquentant l’école maternelle Reine Astrid. A partir de l’expérience de ces parents, je m’interroge également sur la sécurité des abords de toutes les écoles de notre Ville.

Alors que les abords de certaines écoles bruxelloises sont sécurisés, soit par des casses-vitesses et/ou des feux clignotants, soit par des stewards et/ou des policiers qui régulent la circulation, l’école maternelle Reine Astrid ne jouit d’aucun dispositif similaire. Pourtant la circulation est particulièrement dense dans la rue de Wand : les voitures et camions de livraison sont nombreux et les passages des bus sont fréquents.

Selon des parents que j’ai rencontrés, les panneaux n’indiquent pas clairement la présence de cette école et la limitation de vitesse (30km/h) ne serait pas suffisamment respectée. En outre, le non-respect de la zone réservée aux bus scolaires contraint les chauffeurs de bus à se stationner en double file créant, ce faisant, des embarras de circulation.  Cette situation met en danger tant les enfants qui sortent de l’école que ceux qui montent ou descendent des bus.

Monsieur le Président,

  • Pouvez-vous faire svp examiner la situation aux abords de cette école maternelle ?
  • De façon générale, même si chaque école est unique de par sa situation géographique, de par les voiries qui la bordent et leurs configurations mais aussi de par les élèves qui la fréquentent, pouvez-vous nous assurer que chacune des 160 écoles bruxelloises disposent de tous les aménagements nécessaires tant pour sécuriser ses abords que pour fluidifier le trafic ?
  • Il semblerait que depuis quelques années, la limitation à 30 kilomètres à l’heure soit installée auprès de toutes les écoles bruxelloises mais que des travaux de sécurisation resteraient à être réalisés : placement de zones de dépôt minute, surélévation de la chaussée pour réduire la vitesse, déplacement de passages cloutés. Pouvez-vous nous dresser un état des lieux de la situation et nous informer d’un éventuel planning de ces aménagements ?

REPONSE :

de “Faouzia Hariche”: Echevine de l’Instruction publique, de la Jeunesse et de la Petite enfance

Concernant la sécurisation des écoles de la Ville de Bruxelles, tous les constats et les besoins des écoles sont cadastrés et relayés à un groupe d’experts FOCUS « Mobilité et sécurité ». Celui-ci réunit les services de mobilité, de travaux de voirie, de police et de l’Instruction publique.

Le Collège annonce que ce groupe travaille actuellement sur un renforcement de la signalisation des abords des écoles. Ainsi très prochainement, toutes les écoles de la Ville de Bruxelles disposeront de nouvelles signalétiques visant à renforcer la sécurité routière des 40.000 élèves et étudiants des écoles de la Ville de Bruxelles. De nouveaux plans de déplacements scolaires ainsi que de nouveaux Kiss&ride et  passages pour piétons verront le jour dans plusieurs quartiers de notre Ville.

En ce qui concerne la situation spécifique de l’école maternelle Reine Astrid, des experts se sont réunis récemment pour adapter le diagnostic de sécurité. Lors de cette rencontre, l’école a en effet mis en avant plusieurs problèmes tels que le non-respect de la zone 30, l’occupation des emplacements de bus par des voitures, le stationnement en double file et une mauvaise signalisation de la zone 30. Des actions de la police seront prochainement planifiées dans le cadre d’un nouveau plan de déplacement scolaire lequel reprendra également de actions de prévention.

de “Els Ampe” : Echevin de la Mobilité, des Travaux publics et du Parc automobile.

Suite à ma question, il est aussi annoncé l’aménagement prochaine de l’Avenue Mutsaard (parallèle à l’école):

  • De nouvelles pistes cyclables seront empruntées par les élèves se rendant à l’école à vélo ;
  • Les trottoirs seront réparés ;
  • Deux ronds-points seront créés à l’emplacement des carrefours actuels lesquels provoquent des très nombreux problèmes de circulation.

En 2017, l’école maternelle Emile Bockstael et  l’école fondamentale de l’Héliport (Rue Simons) verront leur abords aménagés et  davantage sécurisés. En 2018, des travaux sont aussi prévus pour les écoles Léon Lepage (Rue des Riches Claires) et St Nicolas (Rue Leon XIII, NOH).

Pour tout information complémentaire, n’hésitez pas à me contacter. (0474.55.73.95)

X