AutresDiscours

Discours aux Voeux du MR

17 janvier 2014 Pas de commentaire

Discours comme Président des Jeunes MR de Bruxelles-Capitale aux Voeux du MR

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
Chers amis,

Je veux commencer par le principal et vous souhaiter le meilleur, une excellente santé et nombreux succès pour cette nouvelle année 2014 à vous tous et à vos proches !

L’année 2013 a été mouvementée en Belgique et à travers le monde.

En 2013, on aura peut-être mangé de la viande de cheval sans le savoir, les américains écoutaient et écoutent toujours nos GSM… En 2013 on a eu un nouveau roi; Stromae et Maggy de Block cartonnent toujours autant et évidemment, évidemment la Belgique s’est qualifiée… On va pouvoir danser la samba tout le mois de juin 2014!

Mais en 2013, des millions de jeunes égyptiens nous ont rappelé leur volonté de plus de libertés individuelles. Aujourd’hui encore des Ukrainiens nous regardent, regardent vers l’Union Européenne, aspirant à plus de liberté d’expression, à plus de démocratie.

En 2013, grâce au MR, le gouvernement a continué à redresser les finances de notre pays. Ce n’est peut être pas la mesure la plus sexy qu’un ministre puisse prendre mais c’était une politique courageuse et nécessaire ! Une politique qui permet aux jeunes et moins jeunes de regarder plus sereinement vers l’avenir… Ce gouvernement a aussi boosté l’emploi des jeunes dans les PME et égaliser les allocations familiales entre indépendants et salariés…

Au même moment, l’olivier bruxellois s’engouffrait dans les embouteillages, dans les chiffres du chômage, slalomantpour se cacher à Liège ou à Ostende, entre les sacs poubelles… bleus, blancs, jaunes, verts…Si vous aimez cela, ils en ont même créé un nouveau en 2013 : un brun !

Pour les Jeunes MR de la Région de Bruxelles-Capitale, 2013 a été une nouvelle année dedébats, de partenariats avec des associations, une année de rencontres avec de nouveaux jeunes, parfois très jeunes, de tous les quartiers de Bruxelles.

Nous sommes heureux d’avoir pu créer des liens forts avec nombreuses associations luttant notamment contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie…

Avec l’équipe des jeunes Bruxellois, nous avons pu vous accueillir à de nombreux débats, nous avons lancé un cycle de conférence sur l’avenir de notre Région, non pas dans 5 ans mais sur notre vision dans 30 ans !

Avec les jeunes Bruxellois, nous étions présents sur le terrain à la sortie des établissements supérieurs, en débat dans les écoles secondaires ; nous nous sommes engagés dans le cadre de la lutte contre le sida, contre le cancer du sein, lors de la Gaypride ou lors de la Tax Freedom Day !

En 2 ans, ce ne sont pas moins de 8 nouvelles sections communales qui ont vu le jour à Bruxelles ! Pas une semaine sans une activité politique, sportive, culturelle, en partenariat parfois avec les jeunes du syndicat libéral, de la mutualité libérale ou les Jong Vld, évidemment !

Chaque mois, des brunchs politiques et JMRestos qui vous invitent à rencontrer le mandataire le plus sympa du quartier, par les très dynamiques sections de Uccle et Berchem-Sainte-Agathe, des visites d’institutions, de quartiers et de musées avec les jeunes de Forest, Saint-Gilles, Ixelles, Ville de Bruxelles des rencontres politiques autour d’un verre à Anderlecht, Ganshoren, Jette, Molenbeek ; des débats et quizz avec les Jeunes MR d’Etterbeek, Woluwe Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.

Chers amis,
Il y a toujours une section jeune qui bouge près de chez vous !

Par nos actions, nous voulons donner aux jeunes le gout du militantisme ; l’envie d’exprimer leurs visions de notre Ville-Région mais nous voulons aussi leur donner l’envie de comprendre et de défendre fièrement, le libéralisme, qui manque sévèrement à Bruxelles!

Vous l’avez compris…Aujourd’hui, nous sommes prêts, prêts à côté de nos deux têtes de listes, Didier Reynders et Vincent de Wolf à nous engager, sur les listes dans la bataille pour 2014, mais aussi évidemment en soutien de tous les candidats.

Les Jeunes aussi en ont marre de cet Olivier qui fait les mêmes constats depuis des années, sans se fixer de priorités claires !

Aujourd’hui, on a moins de voiture mais plus de bouchons, des bouchons organisés par une volonté idéologique d’opposé les piétons, les cyclistes, les utilisateurs de transports publics et les automobilistes. Les Jeunes aussi en ont marre d’attendre le bus qui n’arrivera pas ou d’être bloqué dans leur voiture ! La mobilité est une priorité pour tous les Bruxellois, jeunes comme seniors !

Aujourd’hui, Bruxelles est la plus jeune région de notre pays…Mais quand un jeune bruxellois sur trois est au chômage, il y a urgence !

Notre système d’enseignement et de formation doit être modernisé et libéré des mains mises politiques.

Il faut encourager les jeunes qui le peuvent à exceller, mais aussi offrir aux jeunes sans diplôme des perspectives d’avenir encourageantes.

Depuis dix ans, les politiques d’enseignement visent davantage à assurer un égalitarisme excessif qu’à insuffler aux jeunes le goût de l’effort, du mérite et de l’excellence.

On aura discuté du décret « inscriptions »…On se souviendra avoir légiféré sur le poids des cartables, sur les sodas… Alors que la société a besoin d’écoles bilingues, ouvertes sur les nouvelles technologies, en lien avec les entreprises. Des écoles qui offrent des formations professionnalisantes et encouragent le sport de haut niveau comme le sport pour tous. Pour les Jeunes MR, nous pouvons faire mieux ! Beaucoup mieux !!

Monsieur le Président, les Jeunes travailleurs du MR aussi plaident pour une diminution drastique de la pression fiscale, pas pour épargner, mais pour se lancer dans la vie, pour investir dans leur carrière, pour financer leur projets…

Notre Région a besoin de ces projets, de plus d’entreprises et de plus d’entrepreneurs. Nombreux jeunes de toutes les communes de Bruxelles aspirent à créer leur activité mais n’osent pas – par manque d’information, de moyens, d’accès aux crédits ou par peur de l’échec – c’est toute une génération qu’il faut encourager à entreprendre.

Il faut expliquer, dans toutes les écoles, que les petits entrepreneurs d’aujourd’hui créeront les grandes sociétés de demain. Il faut rappeler que ce sont les indépendants, les entrepreneurs qui sont les premiers pourvoyeurs d’emplois grâce auxquels tous les travailleurs bruxellois créent de la richesse économique. Sans eux, il n’y aurait pas de budget pour rénover des routes ou construire des écoles …

Mesdames, Messieurs,

En 2014, on aura besoin de tout le monde. Les Jeunes MR ne sont pas les seuls à contribuer à la réflexion et à l’action du MR. Il ne faut pas oublier, les Seniors Réformateurs et les Femmes Réformatrices…Ils apportent aussi directement leur sagesse et leur expérience au service de nos valeurs.

Chers amis,
Vous l’avez compris… Nous sommes prêts ! Nous sommes prêts à nous engager, à nous lancer dans cette campagne et surtout, après avoir gagné, à travailler à l’avenir de Bruxelles !

Au nom des Jeunes MR de Bruxelles, je vous souhaite à nouveau une superbe année 2014 !

X