Lundi, j’ai eu le plaisir de me rendre à la conférence de presse du cinéma Palace, qui présentait son tout nouveau projet culturel. Une très belle nouvelle pour le centre-ville !

Fermé durant près de 15 ans, le Pathé Palace, à deux pas de la Bourse sur le boulevard Anspach, en aura parcouru du chemin. Le bâtiment de style Art Nouveau et classé accueillait en 1913 le premier théâtre- cinématographique de la capitale. Propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’asbl “Le Palace” a remporté l’appel à projet en 2014, seulement la mise en oeuvre du chantier a été reportée faute de moyens. Mais bonne nouvelle pour les cinéphiles : le 28 février, il ouvre à nouveau ses portes au public et se dénotera des grosses entreprises cinématographiques par une offre davantage tournée vers le cinéma d’auteur, l’art et l’essai, mais aussi l’éducation.

Le projet a été confié à l’atelier d’architecture Alain Richard. Son objectif: mettre en perspective les couches historiques et permettre un dialogue entre les différentes époques traversées par cette institution bruxelloise. On y retrouve quatre salles de projection à la pointe de la technologie (au total 650 places !), des espaces de rencontre et de restauration proposant des produits locaux et durables.

Ce lieu mythique de Bruxelles se veut également multiculturel et ouvert à tous les publics sans exception, à un tarif abordable. Aussi, son infrastructure est entièrement pensée pour accueillir tout le monde (adapté aux PMR).

Notre choix est celui du cinéma d’auteur mais au sens large“, défend Luc Dardenne, président de l’association. Ce qui permet une offre large, touchant tous les genres du cinéma contemporain et accessible à tous, avec des films, documentaires et courts métrages belges, mais aussi internationaux ou encore plus confidentiels. La volonté de l’asbl, c’est de pousser au dialogue avec le monde, d’entraîner le spectateur à s’interroger sur sa place dans la société. Pour les plus petits, des animations sont programmées en collaboration avec le pôle Horeca, histoire de créer de véritables “sorties ciné”, sans oublier également l’offre scolaire.

Je me réjouis de cette ouverture !

 

Laisser un commentaire

X