Vous trouverez ci-dessous ma question, posée lors du Conseil de police de ce 22 mai 2018, relative aux phénomènes de  « rodéos voitures » et autres « courses poursuites » qui ont lieu à la Ville de Bruxelles et à Laeken en particulier.

—————————————————————————————————-

Monsieur le Bourgmestre,

Ces dernières semaines la presse a abondamment relayé des faits d’incivilités majeures en matière de roulage : rodéo, cortège nuptial qui bloque la route ou encore course poursuite.

Outre les nuisances sonores et écologiques importantes pour les riverains, ces faits peuvent parfois mettre en danger la vie de nos concitoyens.

Je sais que notre Zone de Police est sensibilisée à ce phénomène.

Cependant, avec les beaux jours, de nombreux concitoyens m’interpellent pour me faire par de ce genre de fait dans des endroits précis de la capitale.

Je me permets d’ailleurs de vous lire un court extrait d’un mail reçu il y a quelques jours relatant son malheureux constat : « Ces derniers friment intempestivement sur la voie publique avec leur véhicule, actionnant le frein à main, faisant crisser bruyamment leurs pneus, roulant à toute allure en zone 50 km/h, sur une roue pour les motard… »

La sécurité routière et la quiétude de nos quartiers est une priorité. Et, même si la prévention est utile (sensibilisation, …), il faut constater qu’elle ne suffit pas.

Il faut donc agir en réprimant fermement ces actes dangereux et inciviques. La seule solution à mes yeux est une présence policière régulière sur site, avec verbalisation puisqu’il semble que les problèmes soient non seulement identifiés mais aussi localisés.

Monsieur le bourgmestre,

Le problème étant connu depuis de nombreuses années, pouvez vous nous indiquer ce qui a été fait ces 12 derniers mois?  Pouvez vous aussi nous indiquer ce qui sera fait cet été notamment? La police sera t elle sur site pour constater et réprimer ces rodéos et autres incivilités routières? A quelle fréquence ?  Y a t il des équipes spéciales qui seront détachées pour patrouiller dans Bruxelles Ville ou, le cas échéant, être capable de réagir quand des citoyens alertera la police?

Je vous remercie,

—-

Réponse, en synthèse, du Bourgmestre  : 

  • La Ville en fait une priorité. Des équipes de la police sont chargées de surveiller les lieux problématiques. Plusieurs arrestations ont déjà eu lieu. Une campagne de verbalisation est en cours de préparation! Il faut arrêter ce phénomène!
  • Un magistrat de référence a été désigné. C’est fondamental pour que la justice suive si des PV sont établis  et/ou des arrestations réalisées.

Je demanderai qu’une évaluation soit réalisée après la période estivale.

Laisser un commentaire

X