Louise-Roosevelt

Question portant sur la politique d’élagage et de plantation à la Ville de Bruxelles – Cas particulier de l’Avenue des Scarabées

24 mars 2014 Pas de commentaire

Monsieur le président,

 Plusieurs riverains de l’avenue des Scarabées située en partie sur le territoire de la Ville de Bruxelles se plaignent depuis des années que les chênes qui bordent l’avenue depuis les années septante, ne sont plus élagués depuis très longtemps (10 ans selon mes informations).

 Les riverains constatent que certaines branches partant de la tête des chênes atteignent souvent les 8 à 10 mètres, ce qui engendre les inconvénients suivant: les arbres obstruent la lumière en journée ; l’éclairage qui est déjà pratiquement inexistant est, à cause des feuilles et des branches, inefficace la nuit, ce qui  augmente le sentiment d’insécurité ; les déjections des corneilles et autres pigeons ainsi que les chutes de glands et de feuilles mortes en automne rendent les trottoirs dangereux, et ce encore plus par temps de pluie.

 Monsieur le président, mes questions sont les suivantes :

 

–          Pourquoi l’élagage de cette avenue n’a pas été réalisé depuis autant d’années ? Quelle est la politique d’élagage à la Ville de Bruxelles ? Pouvez-vous nous communiquer le plan prévoyant l’élagage de tous les arbres de la Ville ?

 

–          J’ai eu comme information, que les élagueuses appartenant à la Ville de Bruxelles ne sont plus en état de fonctionnement. Si cette information est vraie, est-ce qu’un marché public à été lancé ? Pourquoi ne pas sous-traiter l’élagage vu l’urgence pour les habitants du quartier ?

 

–          On constate que ces chênes ne sont pas adaptés au trottoir de cette avenue. Est-il prévu de remplacer ces arbres ?

 

–          De façon générale, est-ce que la Ville possède un plan visant à remplacer certains arbres et à en planter de nouveaux ? Quelles sont les espèces privilégiées ? En fonction de quels critères sont-elles sélectionnées ?

 

–          Une partie de l’avenue des Scarabées est située sur le territoire de la commune d’Ixelles, est-ce que la Ville de Bruxelles va se coordonner avec la commune d’Ixelles pour régler le problème? Et est-ce que la Ville, dans l’intérêt de tous les Bruxellois, peut agir comme prestataire moyennant un financement de la part de la commune d’Ixelles ?

 

Je vous remercie, David Weytsman

X